Pour obtenir votre rente

L’heure est venue pour vous de profiter de votre retraite

À LA RETRAITE

Une pension versée à vie

En tant que participant du Régime des CAAT, vous avez droit à une rente de retraite sure qui vous sera versée la vie durant.

Rester en contact

Après votre départ à la retraite, vous devez nous informer le plus tôt possible de tout changement d’adresse, d’état matrimonial, de bénéficiaire ou de compte bancaire.


Votre rente du Régime des CAAT

Moins de 40 % de la population active canadienne a la chance de pouvoir participer à un régime de retraite d’employeur. En tant que retraité du Régime des CAAT, vous avez droit à un revenu stable, et ce, depuis le moment où vous prenez votre retraite jusqu’à votre décès. Ce revenu fait l’objet d’une augmentation annuelle afin de compenser l’inflation et s’accompagne de prestations de survivant qui seront versées à votre conjoint en cas de décès.

Prestations versées par dépôt direct

Votre rente mensuelle vous est versée par dépôt direct le premier jour de chaque mois, pour le mois en question. Si vous prenez votre retraite avant d’avoir atteint l’âge de 65 ans et que vous recevez une prestation de raccordement, celle-ci est incluse dans le montant de votre rente viagère.

Vos paiements de rente commencent dans le mois suivant votre départ à la retraite, à condition que tous les formulaires et documents demandés soient dument remplis et soumis sans tarder.

S’il y a lieu, l’impôt sur le revenu sera déduit de votre rente mensuelle.

Horaire des versements pour 2021

Mois du versement Date du paiement pour 2021
janvier le 1er janvier
février le 1er février
mars le 1er mars
avril le 1er avril
mai le 30 avril
juin le 1er juin
juillet le 30 juin
août le 30 juillet
septembre le 1er septembre
octobre le 1er octobre
novembre le 1er novembre
décembre le 1er décembre

 

L’envoi de votre rente à l’étranger

Ceux qui passent l’hiver sous des cieux plus cléments ou qui ont pris leur retraite de façon permanente à l’extérieur du Canada voudront s’assurer de recevoir leur prestation mensuelle de façon ininterrompue. Quel que soit votre pays de résidence, vous devriez recevoir vos prestations de retraite sans problème.

Si vous faites partie des « retraités migrateurs » qui passent l’hiver à l’étranger, votre rente continuera d’être déposée dans votre compte bancaire au Canada. Même si vous déménagez en permanence dans un autre pays, vous pouvez profiter de la commodité du virement automatique de votre rente dans une banque canadienne ou opter pour l’envoi d’un chèque libellé en dollars canadiens par la poste à votre adresse à l’étranger.

Il est important de savoir que le pays d’adoption peut avoir une incidence sur le montant d’impôt qui sera retenu sur les prestations de retraite que vous recevez de votre employeur et du gouvernement. L’Agence du revenu du Canada offre divers documents à ce sujet que vous devriez consulter avant de quitter le pays.

La prestation de raccordement aux termes de la conception DBprime

Si vous avez pris votre retraite avant l’âge de 65 ans et que vous avez accumulé une rente aux termes de DBprime, vous recevez en plus de votre rente viagère un paiement mensuel supplémentaire appelé prestation de raccordement. La prestation de raccordement est versée à compter de la date de votre retraite anticipée jusqu’à votre 65e anniversaire.

Si vous touchez une prestation de raccordement, nous vous enverrons un rappel à l’approche de votre 65e anniversaire pour vous faire savoir que votre prestation de raccordement est sur le point de prendre fin. Assurez-vous de nous tenir informés de tout changement d’adresse.

La rente accumulée aux termes de DBplus n’est pas admissible à une prestation de raccordement.

Couple sur une plage se tenant la main en souriant
Manuel des participants retraités

Le présent manuel vous servira de guide tout au long de votre retraite.


D’autres sources de revenus à la retraite

Les nombreux Canadiens qui ne participent pas à un régime de retraite à prestations déterminées tirent leur revenu de retraite de leur épargne et des pensions d’État. Dans votre cas, les principales sources de revenu de retraite sont votre rente du Régime des CAAT, vos pensions d’État (Régime de pensions du Canada et Sécurité de la vieillesse) et l’épargne personnelle comme vos REER ou les services acquis auprès d’autres régimes de retraite.

Le revenu de retraite total peut englober le revenu d’emploi, qu’il s’agisse d’un emploi à temps plein ou à temps partiel. Dans un avenir rapproché, il vous sera possible de travailler pour un employeur et de recevoir de lui en même temps une pension.

Vous avez peut-être déjà pris connaissance de votre rente viagère du régime de retraite des CAAT. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur vos autres sources de revenus à la retraite, notamment les REER et votre épargne personnelle.

Vos rentes de l’État

Les régimes publics de retraite du Canada sont parmi les meilleurs au monde. Ressources humaines et Développement social Canada (RHDSC) est l’organisme fédéral qui gère les programmes fédéraux d’épargne-retraite - le Régime de pensions du Canada (RPC) et la Sécurité de la vieillesse (SV) ainsi que le Supplément de revenu garanti (SRG) et l’Allocation. Plusieurs provinces ont aussi leur propre régime. Celui de l’Ontario s’appelle le Régime de revenu annuel garanti (RRAG).

Visitez Retraite Québec pour demander la RRQ.

Régime de pensions du Canada (RPC)

Le RPC vous garantit une pension si vous avez travaillé au Canada après l’âge de 18 ans. Son montant est établi d’après la durée et le montant des cotisations que vous et vos employeurs avez versées au RPC pendant votre carrière. La pension intégrale est servie à partir de 65 ans, mais vous pouvez toucher une somme réduite dès 60 ans. Le Régime des CAAT tient compte de votre pension du RPC.

Le RPC vous envoie, sur demande, un état de compte du cotisant qui (comme le relevé annuel du Régime des CAAT) indique les cotisations que vous avez versées et la pension qui vous sera servie. Vous pouvez demander cet état une fois par an au maximum pour vos projets de retraite.

Sécurité de la vieillesse (SV)

La Sécurité de la vieillesse vous garantit une prestation minimum si vous êtes citoyen ou résident autorisé du Canada et avez 65 ans ou plus. Cette prestation ne dépend pas de vos antécédents professionnels, et vous n’avez pas besoin d’être à la retraite pour la toucher. Même si vous n’avez jamais travaillé au Canada, vous pouvez la recevoir si vous répondez à certaines conditions en matière d’âge et de résidence. En règle générale, son montant dépend de la durée de votre séjour au Canada : il est d’autant plus élevé que la durée de votre résidence est plus longue.

Si votre revenu dépasse un certain plafond, vous serez tenu de rembourser tout ou une partie des prestations reçues.

Supplément de revenu garanti (SRG)

Vous pouvez prétendre au SRG si, après 65 ans, vous bénéficiez de la SV mais tirez très peu de revenu, ou aucun revenu, d’autres sources. Son montant est calculé d’après votre revenu et celui de votre conjoint. Pour le toucher, vous devez en faire la demande, renouvelable tous les ans.

Allocation et Allocation au survivant

L’Allocation est destinée aux couples qui ne comptent que sur une seule rente lorsque le conjoint qui travaille prend sa retraite. Pour pouvoir la toucher, vous devez avoir entre 60 et 64 ans et être marié ou vivre en union libre. En outre, il faut que votre conjoint remplisse les conditions de la SV et du SRG. De plus, vous devez être citoyen ou résident autorisé du Canada et répondre à certaines conditions de résidence. L’Allocation est calculée d’après le revenu combiné des conjoints. Pour la toucher, il faut en faire la demande, renouvelable tous les ans.

Séjours à l’étranger

Le Canada a conclu avec plusieurs pays un accord de sécurité sociale qui facilite le versement des prestations publiques. Grâce à l’accord, vous pouvez faire valoir vos séjours et activités professionnelles à l’étranger pour remplir les conditions du RPC ou de la SV au Canada en ce qui concerne les cotisations ou la résidence respectivement. Ainsi, un séjour fait aux États-Unis après l’âge de 18 ans peut être reconnu comme période de résidence au Canada. Les cotisations versées au programme de pensions des États-Unis comptent également pour le RPC, ce qui vous permet de bénéficier de prestations canadiennes.

Bon nombre des accords ont des effets réciproques. Ainsi, si vous avez vécu et travaillé dans un pays étranger sans avoir rempli les conditions d’admissibilité de son régime de retraite, vous pouvez y appliquer les périodes de cotisations au RPC. Le site Web d’Emploi et développement social Canada donne des précisions sur les accords que le Canada a conclus avec d’autres pays, notamment les États-Unis, l’Allemagne, l’Irlande et la Barbade.

De nombreuses provinces offrent des programmes de revenus supplémentaires pour les personnes âgées à faible revenu. Pour plus d’informations, consultez le site Web du ministère des Finances de votre province ou votre conseiller financier.

Les REER et votre épargne personnelle

Votre épargne personnelle est la troisième source importante de revenu à la retraite. Elle s’ajoute aux sommes garanties par le régime des CAAT et par les régimes d’État. Il ne faudrait surtout pas négliger l’importance que vos REER et votre épargne personnelle auront sur votre situation financière à votre retraite.

Pour votre épargne personnelle, vous devez suivre un processus à deux étapes. D’abord, vous mettez de l’argent de côté (la somme à votre disposition, la retraite venue, dépendra de vos décisions de placement). Ensuite, vous prélevez ce qu’il vous faut sur l’argent que vous avez accumulé.

Le REER – vos options

Après votre départ à la retraite, vous cessez de cotiser à votre REER et vous vous mettez à gérer votre épargne. Les prestations du gouvernement et du Régime des CAAT, dont il faut faire la demande, vous assurent un flux constant de revenu pendant le restant de vos jours.

Les fonds retirés d’un REER non immobilisé peuvent être reçus en espèces (avec retenues d’impôt), utilisés pour acheter une rente, ou transférés à un Fonds enregistré de revenu de retraite. Toutefois, les fonds transférés hors d’un régime de retraite agréé dans un REER immobilisé peuvent seulement être utilisés aux fins d’un revenu de retraite sous forme d’une rente, ou transférés dans un autre instrument immobilisé. Ils ne peuvent pas être retirés en espèces.

La façon dont vous gérez votre revenu de retraite dépend de votre cas. Enfin, comme pour toutes les décisions financières, il est recommandé d’examiner avec soin les possibilités qui s’offrent et de se faire conseiller par un spécialiste indépendant dans le domaine des placements ou de la planification financière.


L’impôt sur le revenu et votre pension

Tous les mois, l’impôt sur le revenu sera prélevé sur votre rente.

N’oubliez pas...

Tous les ans, en février, notre agent responsable du versement des rentes vous fera parvenir un feuillet d’impôt T4A dans lequel sera indiqué le montant de rente total qui vous a été versé et l’impôt qui a été retenu sur ce montant pendant l’année. Ces feuillets sont nécessaires pour remplir votre déclaration de revenus à l’intention de l’Agence du revenu du Canada.

Vous pouvez choisir d’augmenter le montant retenu, surtout si vous touchez des revenus d’autres sources tels que des revenus de placement ou d’emploi. Pour faire cet ajustement, contactez CIBC Mellon pour obtenir les formulaires de Déclaration des crédits d’impôt personnels. Ces formulaires précisent les déductions auxquelles vous pourriez avoir droit. Lorsque vous nous aurez retourné ces formulaires dument remplis, nous pourrons ajuster le montant d’impôt que nous retenons sur votre rente.

Pour en savoir plus sur l’impôt sur le revenu, qui s’applique à votre pension, faites défiler la page jusqu’à la section « En savoir plus ».


Qu’est-ce qu’une procuration?

Une procuration est un document juridique qui autorise son détenteur (désigné le mandataire) à agir en votre nom au sujet de questions relatives à vos biens ou à vos soins personnels.

Vous pouvez désigner toute personne comme mandataire et vous pouvez disposer de procurations distinctes pour vos biens et vos soins personnels.

Pour le Régime de retraite des CAAT, seule la procuration pour les biens est pertinente. Le Régime n’a pas besoin de renseignements sur la procuration pour vos soins personnels.

Veuillez consulter les questions et réponses ci-après pour en apprendre davantage. Si vous ne trouvez pas réponse à votre question, nous vous prions de communiquer avec nous. Il convient de noter que ces renseignements ne représentent pas des conseils juridiques; ils ne visent qu’à expliquer les exigences du Régime des CAAT en ce qui concerne la section particulière du formulaire Confirmation du paiement la rente.


En savoir plus sur la procuration

Cliquez sur le titre pour lire l’article ou utilisez le bouton « Visiter le centre de soutien » pour en savoir plus.


En savoir plus sur l’impôt sur le revenu

Cliquez sur le titre pour lire l’article ou utilisez le bouton « Visiter le centre de soutien » pour en savoir plus.